Un racisme à peine voilé de Jérôme Host



Version du film mise en ligne par son réalisateur.

Octobre 2003, Alma et Lila Levy sont exclues du Lycée Henri Wallon d'Aubervilliers pour le seul motif qu'elles portent un foulard.
S'en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l'exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l'école. Février 2004, une loi finit par être votée par l'assemblée nationale, à la demande de Jacques Chirac, président de la République.




"Un racisme à peine voilé" revient sur cette polémique depuis l'affaire de Creil en 1989 (où deux collégiennes avaient été exclues pour les mêmes raisons) et tente de "dévoiler" ce qui se cache réellement derrière la volonté d'exclure ces jeunes filles.

Le réalisateur, Jérôme Host, leur a donné la parole ainsi qu'à des professeurs, militants associatif, féministes, chercheurs regroupé(e)s autour du collectif : "Une école pour tous-tes", qui lutte pour l'abrogation de cette loi qu'ils et elles jugent sexiste et raciste.