Itinéraire d'un immigré "gaté"! *

Qui sont « ces fameux immigrés », qui n’ont pas le droit à la citoyenneté française? Étant Paresseux, comme la plupart de ma génération, mais d’autres plus illustres l’ont fait avant moi, je prendrai donc l’exemple de mon voisin, ce dernier est Algérien, cela tombe bien.

Nous l’appellerons Mohamed, c’est le nom du Prophète et donc le plus répandu pour ceux qui n’auraient pas fait le rapprochement, tout cela afin de préserver son identité et de faciliter mon explication.


Momo cumule les petits boulots comme nos politiciens cumulent les mandats électoraux.



Mohamed est un homme marié d’un peu plus de quarante ans, né en France, dans les Ardennes, un an avant l’indépendance de l’Algérie. Notre débat sur la citoyenneté française est caduque compte tenu que Momo est né sur le continent européen et non pas en Algérie française! Mohamed à vécu toute son enfance dans les Ardennes, puis a rejoint la capitale à sa majorité comme beaucoup afin de trouver du travail, souvent même plusieurs! les ouvriers cumulent les petits boulots comme les politiciens cumulent les mandats électoraux.


Mohamed est donc français me direz-vous, puisqu’il est né en France! Que faites-vous du droit du sol ? Mohamed a eu le «malheur», pour certains, d’effectuer son service militaire en Algérie…

La France lui a légué l’amour du vin, l’Algérie la haine du marocain.


L’insoumis que je fus est intrigué par le masochisme de Mohamed qui préférera accomplir son service national durant deux ans, dans le sud de l’Algérie, dans des conditions ubuesques parfois, surtout durant le jeûne du ramadan pour le « musulman underground » qu’il est. Mon ami Mohamed ne refuse pas de fumer une petite cigarette et d’arroser gaiement d’alcool quelques soirées entre amis, alors les coupures d'eau en plein désert...
La propagande anti-marocaine de l'armée algérienne ne l'a pas aidé a aimé son voisin marocain.
Momo m'a appris l'importance d'une bonne entente et entraide entre voisins, vous ajoutez cela l'empathie et la bienveillance venue d'Algérie, et vous êtes au paradis!

Le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur !

Donc notre Momo "national" est né en France, marié, père de trois enfants français, paie ses impôts directs ( impôt sur le revenu, taxe d’habitation et foncière ainsi que la CSG) et des impôts indirects (TVA, vignette automobile), n’en déplaisent à notre bon vieux Président M. Chirac. Au regard d’un discours prononcé lors d’un meeting lors des présidentielles de 1995, Jacques Chirac ne semble pas être au courant de ce fait:

Mohamed possède des responsabilités au sein de son entreprise, milite assidûment au sein d’un syndicat afin de préserver des emplois, menacés par ne nombreuses restructurations, et la préservation d'acquis sociaux. Momo participe aussi à la vie associative de sa commune.
Tout cela ne lui donne pas le droit de voter et a fortiori de se présenter aux élections, même au niveau local.
Que la patrie des Droits de l'homme fait parfois preuve d’humanisme!

Le droit de vote et de représentation locale pour les titulaires de carte de séjour

François Mitterrand le répétait lors de ses vœux en 1989, alors que le " Droit de vote aux élections municipales après cinq ans de présence sur le territoire français" figure dans son programme présidentiel de 1981, les 110 propositions pour la France (n° 80)

Lionel Jospin, quant à lui, a abordé le sujet lors de son passage à l'Hôtel Matignon et en 2000 a reporté le droit de vote des immigrés à la prochaine législature...
Les choix politiques de la part du candidat "socialiste" à la présidence de 2002 n'a fait que confirmer que le PS n'est plus un parti progressiste et humaniste. Sa sortie sur Michelin avec "L'État ne peut pas tout" au journal télévisé de France 2 de David Pujadas a prouvé son impuissance ou son manque de courage politique à réguler le système économique.

1o ans de politique de l'immigration en France: 1981-1991:





* Extrait de Testament d'un condamné à mort, Mehdi From Baghdad, Paris.
 écrit durant l'été 2001 et mis en ligne en juin 2009.